When Coal Was King
Industry, People and Challenges
Heritage Community Foundation, Year of the Coalminer, Albertasource and Cultural Capital of Canada logos

Home     |      About     |      Contact Us     |      Sponsors     |      Sitemap     |      Search

spacer
spacer
Les relations entre l’État et les ouvriers

Par William N. T. Wylie


[Click here for text in English]

L’État intervient à maintes reprises dans les relations de travail à cause de la vulnérabilité politique de l’industrie et de son importance au niveau régional et national. Comme nous avons constaté dans le chapitre sur la main-d’oeuvre, les fonctionnaires provinciaux et fédéraux ont tous participé lorsqu’il s’agissait de mettre fin à des arrêts de travail pour assurer la production du charbon et, après 1918, de réprimer le radicalisme des travailleurs. Ainsi les fonctionnaires démontrent leur engagement envers le capitalisme, tempéré par leur volonté de tolérer une main-d’oeuvre syndicalisée à des buts modérés.

Pamphlet: Memorandum of AgreementA cause de l’importance économique de l’industrie, l’État tache de réduire les grèves et de maintenir la production, ce que les trois paliers du gouvernement réalisent de différentes façons. Des fonctionnaires – en général des hommes d’affaires ou des professionnels sympathiques aux sociétés minières – font parfois intervenir la police pour protéger les briseurs de grève. Nous avons déjà noté une instance de ce genre à Fernie en 1903. Les gouvernements provinciaux et le fédéral, d’autre part, consentent à satisfaire les syndicalistes modérés afin d’encourager la paix travailliste et, dans le cas de l’Alberta, de gagner leur appui politique. Après 1905, l’Alberta présente une série de réformes législatives avec l’intention de contenter le mouvement syndical, incluant l’institution d’une journée de travail de huit heures, l’obligation des sociétés minières de construire des vestiaires pour leurs ouvriers et exigeant que les mineurs soient brevetés. Le gouvernement fédéral intervient dans des disputes particulières pour protéger l’intérêt national en production de charbon. Mackenzie King, le personnage principal ici, cherche à trouver un compromis – non seulement avant 1911, mais aussi lorsqu’il est , durant les disputes de travail de 1922 et 1924. Il est aussi grandement responsable de la Loi des enquêtes en matière de différends industriels de 1907, un effort de légiférer la conciliation obligatoire dans les conflits de travail d’importance national. En plus, Ottawa consente de jouer un rôle plus décisif en temps de crise, imposant des règlements conçus pour satisfaire les mineurs durant la Première et Deuxième Guerre mondiales.1

En traitant avec les extrémistes du travail, les fonctionnaires de l’État à tous les niveaux restent inflexibles. Croyant que l’avenir social et politique de l’ordre établi est en jeu, ils montent une série d’attaques dirigées vers les extrémistes, débutant avec la One Big Union, et poursuivent vers le parti communiste et d’autres groupes extrêmes des années vingt et trente. Leur but est d’écraser les extrémistes syndicalistes afin de préserver la démocratie politique et l’ordre social capitaliste. L’industrie du charbon était devenue une cible de taille à cause de sa visibilité et de l’activisme accentué de sa main d’oeuvre. En 1919, comme nous avons vu, le gouvernement fédéral est d’accord d’appuyer le syndicalisme modéré afin de contrer le OBU, et négocie un accord qui exclut les partisans de l’OBU et donne un atelier fermé dans l’industrie au United Mine Workers of America (UMWA), qui est un syndicat plus modéré.2

Besides the special constables, the Royal Northwest Mounted Police was mustered against the Drumheller strikers.  The strike lasted longer than the Winnipeg General ending by the end of August, 1919.  Leaders were beaten and intimidated and some were run out of town.  Labour unrest would continue for another 15 years not only in Drumheller but also the Crowsnest Pass to Fernie.Le pouvoir de l’État est aussi exercé par le biais de la police et des tribunaux. En 1925, par exemple, des mineurs extrémistes de la vallée de Drumheller, insatisfaits avec le UMWA, fondent le Red Deer Valley Miners’ Union – un groupe plus militant – et piquent une grève afin d’obtenir des augmentations de salaire. La province réagit en envoyant l’Alberta Provincial Police pour aider aux briseurs de grève et pour arrêter la propagation des idées révolutionnaires. Les cours de justice interviennent aussi et prononcent une injonction généralisée contre le syndicat gauchiste. En 1931, le Mine Workers’ Union of Canada (MWUC), qui s’était formellement associé avec le Workers’ Unity League, dirigé par des communistes, devient la cible d’une campagne gouvernementale anticommuniste concertée. Suivant l’intervention de la GRC dans un arrêt du travail des mineurs de charbon du MWUC à Bienfait et à Estevan, Saskatchewan, un jugement de la cour déclare que le syndicat est une “association illégale”.3 Entre les deux guerres, des agents de l’État tâchent de décourager les organisateurs communistes dans les districts houillers. L’intention n’est pas de détruire le mouvement travailliste, mais d’assurer qu’il reste à l’intérieur des bornes sociales et politiques qui sont déjà en place.

William N. T. Wylie, « Coal-Mining Landscapes: Commemorating Coal Mining in Alberta and Southeastern British Columbia », une étude sur la commémoration de l'industrie houllière en Alberta et dans le sud-est de la Colombie-Britannique préparée pour la Commission des sites et monuments historiques au Canada, l'Agence Parcs Canada, 2001

Voir aussi: L'industrie houllière—Aperçu, La croissance rapide, Les terrains de charbon domestique et de chaudière, L'industrie en déclin (1914-1947), Effrondrement et renaissance, L'établissement de l'Ouest, Questions et défis—Aperçu, Entreprenariat, Technologie, Techniques souterraines, La technologie de surface, Extraction à ciel ouvert, Les effets sociaux, Unions, Implantation et gains syndicaux (1882-1913), Mouvement révolutionnaire (1914-1920), Complications et difficultés (1921-1950), Compagnies houillières, Les gens des mines de charbon, La classe moyenne, Les mineurs et le gouvernement local, Politiques et économie, Effets environnementaux, Santé et sécurité—Aperçu, Les relations entre l’État et les ouvriers, L'Etat et le développement après 1918.

 

bottom spacer