When Coal Was King
Industry, People and Challenges
Heritage Community Foundation, Year of the Coalminer, Albertasource and Cultural Capital of Canada logos

Home     |      About     |      Contact Us     |      Sponsors     |      Sitemap     |      Search

spacer
spacer
Mining Companies
quicklinks
quicklinks


[Click here for text in English]

L’impact des mineurs dans les villages était équilibré par la présence prépondérante des compagnies. Après avoir établi les communautés, les sociétés minières continuaient d’exercer une influence considérable, non seulement à l’emplacement de la mine, mais aussi dans les villages eux-mêmes en contrôlant le logement, les magasins et les travaux publics. La situation tendait à augmenter les conflits entre le capital et le travail. Les magasins des compagnies avaient tendance à charger des prix élevés. Durant les grèves, les propriétaires utilisaient parfois les logements et les magasins pour forcer le jeu, en évinçant des mineurs et en leur refusant le crédit pour faire leurs emplettes.1

Une vieille cabane de mineurs dans le Crowsnest Pass. Les compagnies houllières possédaient souvent toute la terre dans les villes.L’étendue de l’influence de la compagnie variait d’une région à l’autre. Lorsque le propriétaire contrôlait toutes les propriétés, l’effet était plus important. Dès 1880, les intérêts touristiques et de conservation ont amené les gouvernements à mettre de côté presque toutes les Rocheuses albertaines au Nord de la voie principale à Banff pour en faire des parcs et des réserves forestières. Ces terres sont restées des biens de l’État. Paradoxalement, l’activité industrielle était toujours permise. Les gouvernements permettaient que les mines de charbon obtiennent des baux à long terme, ce qui leur donnait le droit de s’établir comme les propriétaires “uniques” de la région. Les compagnies dans les camps isolés de Coal Branch, Nordegg, Bankhead et Brulé contrôlaient tous les logements, les magasins, les hôtels et les théâtres.2

Dans d’autres terrains houillers, le contrôle entrepreneurial était considérablement moins intensif. Dans la vallée de Drumheller, par exemple, les propriétaires n’avaient pas suffisamment de capital pour investir dans du logement ou des magasins de la compagnie. Dans le pas du Nid-du-Corbeau, l’influence de la compagnie a eu tendance à s’amoindrir avec le temps. Au début, une série de villages émerge où les compagnies détiennent toutes les propriétés – à Michel, Coal Creek et ailleurs. Mais bien vite les propriétaires réalisent que ce genre de situation a tendance à être nuisible en ce qui concerne leurs relations avec leurs employés, et que généralement une plus grande stabilité se réalisait lorsque les mineurs pouvaient être propriétaires d’immobilier. Peu après 1900, la Crows Nest Pass Coal Company, et d’autres firmes, commencent à offrir des lots à vendre. Rendu à la Première Guerre mondiale, la plupart des entrepreneurs s’étaient défait des magasins de compagnie qui avaient été la cause de provocations également pour les mineurs et les propriétaires indépendants, et étaient en train de vendre leurs avoirs en immobilier.3

Sans égard à la situation des logements, la compagnie était toujours représentée physiquement dans la plupart des villages par ses gérants. Normalement les gérants habitaient à part des mineurs et étaient mieux logés dans des résidences fournies par les compagnies, généralement situées dans un environnement plus joli. A Hillcrest et Frank dans le Pas, par exemple, les maisons des fonctionnaires étaient perchées sur les collines surplombant les rangées des chalets des mineurs. A Nordegg, les gérants et les mineurs habitaient littéralement sur les côtés opposés à la voie ferrée.4
 

William N. T. Wylie, « Coal-Mining Landscapes: Commemorating Coal Mining in Alberta and Southeastern British Columbia », une étude sur la commémoration de l'industrie houllière en Alberta et dans le sud-est de la Colombie-Britannique préparée pour la Commission des sites et monuments historiques au Canada, l'Agence Parcs Canada, 2001.

Voir aussi: L'industrie houllière—Aperçu, La croissance rapide, Les terrains de charbon domestique et de chaudière, L'industrie en déclin (1914-1947), Effrondrement et renaissance, L'établissement de l'Ouest, Questions et défis—Aperçu, Entreprenariat, Technologie, Techniques souterraines, La technologie de surface, Extraction à ciel ouvert, Les effets sociaux, Unions, Implantation et gains syndicaux (1882-1913), Mouvement révolutionnaire (1914-1920), Complications et difficultés (1921-1950), Compagnies houillières, Les gens des mines de charbon, La classe moyenne, Les mineurs et le gouvernement local, Politiques et économie, Effets environnementaux, Santé et sécurité—Aperçu, Les relations entre l’État et les ouvriers, L'Etat et le développement après 1918.

 

bottom spacer